Gatitos bebes
La cohabitation entre les chatons et les nouveau-nés
Vous attendez un enfant et vous avez des doutes sur la possibilité de cohabitation entre les chatons et votre nouveau-né ? Nous vous donnons toutes les informations nécessaires pour que tout se passe bien avant, pendant et après la naissance. L’arrivée d’un bébé dans une maison est un moment très joyeux, mais il faut aussi garder en tête que ce moment de changements modifie les habitudes de la vie du foyer. Par nature, les chats sont des animaux très sensibles au changement et ils sont facilement stressés. Voici donc quelques recommandations qui vous seront bien utiles pour faciliter la cohabitation entre les chatons et les nouveaux-nés.
Avant l’arrivée du bébé
4 règles pour une bonne cohabitation entre les chatons et les nouveaux-nés
Quels sont les chats qui cohabitent le mieux avec les bébés ?

Si vous souhaitez que votre chat accepte votre bébé comme un membre de la famille (nous savons déjà que les chats ne donnent pas leur affection à tout le monde), vous devez commencer à vous préparer avant la naissance. La grossesse est le moment idéal pour : 


1. Aménager la maison pour que votre chat puisse trouver un endroit où se réfugier quand le bébé arrivera

Quand un chat est effrayé, il a tendance à fuir et à se cacher. En prévision, vous pouvez donc aménager des espaces pour qu’il puisse s’y réfugier. Une simple boîte en carton déposée dans un lieu calme peut remplir cette fonction.


2. Remplacer la litière, la gamelle, le récipient pour l’eau et le panier de votre chat

Peut-être que le lieu où votre chat a toutes ses affaires en place ne sera pas le plus approprié après la naissance du bébé. Anticipez et trouvez un nouvel endroit afin qu’il puisse s’y habituer. Tous les changements seront ainsi intégrés en même temps.

3. Habituer le chat à ne pas se rendre dans la chambre du bébé (si c’est ce que vous avez décidé)

Laisser entrer le chat dans la chambre de l’enfant est une décision très personnelle au sujet de la cohabitation entre les chatons et les nouveau-nés. Si vous avez décidé de ne pas laisser le chat entrer dans la chambre, profitez de la période de grossesse pour faire comprendre à votre félin que vous préférez qu’il ne rentre pas dans cet espace. 

4. Amener peu à peu tous les accessoires du bébé

Le berceau, la poussette, le couffin… Tous ces objets peuvent être sources de stress pour votre chat. Dans la mesure du possible, introduisez lentement ces nouveaux objets chez vous. Aspergez-les de phéromones apaisantes pour que le chat les associe à une sensation positive et que cela lui permette de les découvrir à son rythme. Vous pouvez également le récompenser avec une friandise, ou laisser l’un des jouets du chat près de ces objets.

5. Modifier les routines de votre chat pour les rendre compatibles avec le mode de vie du bébé

La cohabitation entre les chatons et les nouveau-nés se passera bien si chacun reçoit suffisamment d’attention. Lorsqu’un nouveau-né arrive, il faut répartir son temps libre.

Pour que votre chat ne souffre pas d’un changement brutal quant au niveau d’attention que vous lui porterez suite à la naissance du bébé, commencez à lui accorder du temps de qualité mais à une fréquence moindre afin qu’il s’habitue.

Et, bien sûr, si votre chat a déjà des problèmes de comportement liés à l’agressivité ou au stress, il est temps de contacter un spécialiste qui vous aidera à les résoudre. Si vous ne faites pas cela, les choses pourraient s’aggraver avec l’arrivée d’un nouveau membre dans la famille.


Qui garde votre chat pendant que vous êtes à l’hôpital ?

Certains maîtres laissent leur chat dans une pension durant leur séjour à l’hôpital, mais ce n’est pas une bonne idée. Comme nous l’avons expliqué plus haut, les chats sont des animaux sensibles et le moindre changement peut les déstabiliser.

Changer l’environnement du chat juste avant l’arrivée du bébé sera contre-productif si l’on souhaite encourager la cohabitation entre les chatons et les nouveaux-nés.

La meilleure solution est de garder le chat chez vous, dans son environnement habituel, et que quelqu’un vienne le voir quotidiennement pour lui remettre de la nourriture, de l’eau et pour lui tenir compagnie.

D’un autre côté, il est judicieux de profiter de votre séjour à l’hôpital pour présenter “olfactivement” le bébé à votre chat.

Prenez l’une des affaires ou l’un des vêtements du bébé imprégné de son odeur et demandez à l’un des membres de votre famille ou à un ami que votre chat connaît de l’apporter chez vous. Laissez l’objet sur le sol et autorisez le chat à le sentir et à se frotter à lui. 

Il y a quatre règles de base pour que la cohabitation entre les chatons et les nouveaux-nés se passe bien : 

1. Surveillez toutes les interactions entre le chat et le bébé

Il s’agit de la règle la plus importante. Ne laissez jamais votre chat et votre bébé sans surveillance, même si vous pensez que la cohabitation entre le chat et le nouveau-né est naturelle et qu’il n’y a aucun problème.

Il n’y a pas de raison que cela se passe mal, mais gardez en tête qu’un chat adulte, aussi docile qu’il soit, peut étouffer un bébé s’il dort avec lui dans son berceau, ou bien il peut le griffer même si son intention est seulement de jouer.

2. Respectez le temps d’adaptation de votre chat

L’arrivée du bébé crée un grand changement pour votre chat. Laissez-le s’habituer et se familiariser avec cette nouvelle situation.

3. Ne le disputez-pas et ne criez pas lorsqu’il s’approche du bébé

Votre objectif à partir de maintenant est de faire en sorte que votre chat associe votre bébé à une expérience positive. 

Si à un moment il s’approche un peu trop et que vous préférez qu’il ne le fasse pas, déplacez gentiment votre chat. Vous pouvez aussi lui offrir une friandise pour qu’il accepte de se déplacer.

4. Si vous détectez des signes d’agressivité envers le bébé, contactez tout de suite un spécialiste

Les problèmes de comportement liés à la cohabitation entre les chatons et les nouveau-nés ne se résolvent pas toujours seuls. Plus l’expert interviendra rapidement, plus il sera facile de rectifier le tir.

Avant l’arrivée du bébé chez vous, il est difficile de savoir comment votre chat va réagir. Sa réaction dépendra des facteurs suivants :

  • La génétique : race et hérédité
  • La personnalité du chat : c’est vous qui savez mieux que quiconque si votre chat est sujet au stress, s’il est timide ou s’il supporte bien les changements.
  • Les expériences passées : une bonne sociabilisation peut permettre au chat d’avoir une meilleure capacité d’adaptation.

Il est difficile de recommander une race en particulier qui serait plus adaptée dans le cadre d’une cohabitation entre les chatons et les nouveau-nés. Chaque individu est différent. En réalité, la meilleure solution pour anticiper cela est d'observer comment agit votre chat si quelqu’un vient chez vous avec un bébé.

Gatitos bebes