El lenguaje de los perros
Le langage des chiens : comment nous comprendre en toute situation
Connaître le langage des chiens est indispensable pour qu’il y ait une compréhension entre l’humain et l’animal. Savoir interpréter les signaux de communication de votre chien vous permettra de comprendre ce qu’il veut dire à chaque moment. Ce résumé est un guide pratique. Les chiens sont des animaux capables de ressentir diverses émotions et ils utilisent la position de leur corps, leur queue, l’expression de leur visage, et aussi leur voix pour indiquer comment ils se sentent et ce dont ils ont besoin.
Le langage des chiens et la communication visuelle
Le langage des chiens et la communication sonore : aboiement et grognement
Signe de stress, d’apaisement et de soumission dans le langage des chiens

La position du corps, la queue et l’expression du visage d’un chien sont la base du langage visuel canin. 

Le corps 

De manière générale, on peut distinguer trois groupes d’attitudes corporelles chez les chiens, en lien avec des humeurs différentes :

Quand un chien va attaquer : des postures offensives

Les chiens adoptent ces postures pour intimider un autre individu, qu’il s’agisse d’un autre chien, d’une personne ou d’un animal. Elles indiquent qu’il est prêt à attaquer si le rival ne se soumet pas.

  • Le chien cherche à paraître plus gros qu’il ne l’est pour intimider, il hérisse ses poils.
  • Le corps s’incline vers l’avant, aussi dans le but d’intimider.
  • Les muscles se tendent.
  • Le regard est fixe et les pupilles dilatées.
  • Les oreilles sont dressées et légèrement inclinées vers l’avant.
  • Le chien montre les dents.
  • La queue est tendue et remue souvent d’un côté à l’autre.

Quand un chien a peur : les postures défensives

Dans le langage des chiens, les postures défensives indiquent la peur. Si votre chien adopte ces positions, c’est parce qu’ils se sent menacé ou en insécurité. 

  • Il cherche à se faire tout petit et à passer inaperçu.
  • Son corps est penché vers l’arrière. 
  • Le regard est fuyant et le chien ne regarde pas le sujet / objet qui lui fait peur. 
  • Les oreilles sont aplaties.
  • La queue est basse ou entre les pattes : plus elle est repliée, plus il a peur.
  • Dans certains cas, votre chien peut même uriner à cause de la peur ou en signe de soumission : c’est fréquent, par exemple, quand on gronde un chiot.

Quand un chien a peur et veut se défendre : postures ambivalentes.

Il s’agit d’un mélange entre postures offensives et défensives. Dans le langage canin, elles indiquent un conflit dans les émotions. Le chien a peur mais, pour se défendre contre cette menace, il opte pour une stratégie offensive.

  • Le corps est légèrement incliné vers l’arrière, mais les poils sont hérissés sur le flanc et dans le cou.
  • Tout le corps est tendu.
  • Le regard est fixé sur la menace et les pupilles sont dilatées.
  • Les oreilles sont couchées vers l’arrière.
  • Le chien montre les dents et grogne.
  • La queue peut être entre les pattes, comme dans les postures défensives.  

La queue

La position de la queue peut permettre de comprendre de nombreuses choses dans le langage canin : son mouvement et son placement permettent de faire passer des messages de façon évidente. 

  • Position : de façon générale, la queue levée indique que le chien est en sécurité et la queue basse ou repliée entre les pattes est un signe d’insécurité ou de peur.
  • Mouvement : il est en lien avec le niveau d’excitation. Un chien excité bougera davantage et plus rapidement la queue qu’un chien qui est détendu. Mais attention : une queue statique et tendue peut indiquer que votre chien est en alerte, et s’il la bouge avec des oscillations courtes et rapides tandis que la posture du corps est offensive, c’est un signe d’attaque.


Le visage

Le visage est la partie du corps qui concentre le plus de muscles, et c’est pour cette raison qu’il s’agit de l’une des zones les plus expressives chez le chien.

La bouche

Degré d’ouverture : une bouche ouverte est relâchée. Si elle est fermée et que votre chien serre les mâchoires, cela signifie qu’il est en tension ou en état d’alerte.

Les babines retroussées : dans le langage canin, si le chien montre les dents et retrousse ses babines, c’est un signe de menace. Plus il montre les dents, plus l’attaque risque d’être imminente.

Il y a deux exceptions à noter lorsque nous disons qu’un chien qui montre les dents le fait pour menacer : le jeu et le “sourire canin”. Cela consiste à montrer les dents comme on peut le faire lorsque l’on est joyeux ou exalté. Comme l’explique l’éthologue Juliane Kaminski, il s’agit d’une expression que les chiens utilisent seulement avec les humains et il pourrait résulter de leur domestication.

Les yeux

  • Fixation du regard : un regard fixe et constant, dirigé vers les yeux de l’autre sujet (qu’il s’agisse d’un chien ou d’un humain) peut indiquer une menace si l’on observe simultanément une posture offensive ou ambivalente.
  • Le regard est fuyant : dans le langage des chiens, quand un chien tente d’éviter le contact visuel avec un autre animal ou un humain, c’est parce qu’il souhaite éviter le conflit.
  • Dilatation des pupilles : avant une attaque, le chien a le regard fixe et les pupilles se dilatent.

Les oreilles

Les oreilles inclinées vers l’arrière sont un signe de peur et de soumission. Si votre chien a les oreilles tombantes ou que leur forme a été modifiée pour des raisons esthétiques, vous devriez vérifier la base des oreilles pour voir si l’inclinaison se fait vers l’avant ou vers l’arrière. 
 

L’aboiement

En général, les intervalles courts entre deux aboiements signifient que le chien est dans un contexte d’agression, de menace ou d’alerte. Les intervalles plus longs sont constatés lorsqu’il joue. 

Les aboiements les plus graves indiquent eux aussi une alerte ou une menace, les plus aigus se font entendre lors de jeux ou si le chien réclame de l’attention.

Le grognement

Le grognement peut être une menace s’il est accompagné d’une posture offensive, qu’il est grave et qu’il dure longtemps tout en étant constant. 

Notons aussi que les chiens peuvent utiliser le grognement dans le jeu. Dans ce cas, la durée est plus brève et la posture corporelle générale du chien indique clairement qu’il n’est pas dans une volonté de menacer.
 

El lenguaje de los perros

Les chiens montrent des signes de stress quand ils sont dans des situations inconfortables. Certains de ces signes peuvent également être considérés comme des moyens de s’apaiser, qu’ils utilisent pour faire descendre la tension. 

Il est normal que votre chien adopte des postures de soumission et d’apaisement si vous le grondez pour une raison ou pour une autre. Il abaissera certainement son corps, il aplatira ses oreilles et essaiera de vous lécher la bouche ou les mains. 

Les principaux signes d’apaisement ou de stress dans le langage des chiens sont les suivants :

  • Se lécher les babines, ou lécher un chien ou le visage d’un humain
  • Renifler le sol
  • Se secouer
  • Se gratter
  • Détourner le regard
  • Bâiller


Nous espérons que vous avez trouvé ce guide de langage canin utile et pratique. Il est certain que ces éléments vous aideront à mieux prendre soin de votre chien.